icon-summary icon-grid list icon-caret-left icon-caret-right icon-preview icon-tooltip icon-download icon-view icon-arrow_left icon-arrow_right icon-cancel icon-search icon-file logo-JDM--large image-logo-gppm icon-categories icon-date icon-order icon-themes icon-cog icon-print icon-journal icon-list-thumbnails icon-thumbnails

Arrêté Municipal n° 2015-4007 du 18 décembre 2015 relatif au stationnement des véhicules de transport en commun des voyageurs

  • N° journal 8258
  • Date de publication 01/01/2016
  • Qualité 97.6%
  • N° de page 17
Nous, Maire de la Ville de Monaco,
Vu la loi n° 959 du 24 juillet 1974 sur l’organisation communale, modifiée ;
Vu l’ordonnance souveraine n° 1.691 du 17 décembre 1957 portant réglementation de la police de la circulation routière (Code de la Route), modifiée ;
Vu l’arrêté municipal en date du 1er mars 1934 concernant la circulation, modifié par l’arrêté municipal n° 2014-2190 du 1er septembre 2014 relatif au stationnement des véhicules de transport en commun des voyageurs ;
Vu la délibération du Conseil Communal en séance publique du 1er décembre 2015 ;
Arrêtons :
Article Premier.
L’article 9 de l’arrêté municipal du 1er mars 1934, susvisé, est modifié comme suit :
« Art. 9. : Pour être autorisés à stationner aux emplacements fixés par l’article 1er, les véhicules de transport en commun seront soumis à un droit d’occupation annuel du domaine public, fixé comme suit :
- véhicules de 10 places au plus 51,00 €
- véhicules de 11 à 20 places 97,00 €
- véhicules de 21 à 30 places 145,00 €
- véhicules de 31 à 40 places 190,00 €
- véhicules de 41 à 50 places 270,00 €
- véhicules de plus de 50 places 300,00 €
Le paiement de ces droits sera constaté par un récépissé délivré par la Recette Municipale. Ce récépissé devra être présenté par le conducteur à toute réquisition des représentants de l’Autorité. »
Art. 2.
Ces tarifs sont applicables à compter du 1er janvier 2016.
Art. 3.
Les dispositions de l’arrêté municipal n° 2014-2190 du 1er septembre 2014 modifiant l’article 9 de l’arrêté municipal du 1er mars 1934 seront et demeureront abrogées à partir du 1er janvier 2016.
Art. 4.
Le Receveur Municipal et le Chef du Service du Domaine Communal - Commerce - Halles et Marchés sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’application des dispositions du présent arrêté, dont une ampliation, en date du 18 décembre 2015, a été transmise à S.E. M. le Ministre d’Etat.
Monaco, le 18 décembre 2015.


Le Maire,
G. MARSAN.
Imprimer l'article
Article précédent Retour au sommaire Article suivant

Tous droits reservés Monaco 2016
Version 2018.11.07.14