icon-summary icon-grid list icon-caret-left icon-caret-right icon-preview icon-tooltip icon-download icon-view icon-arrow_left icon-arrow_right icon-cancel icon-search icon-file logo-JDM--large image-logo-gppm icon-categories icon-date icon-order icon-themes icon-cog icon-print icon-list-thumbnails icon-thumbnails

Bicentenaire de la création du corps des carabiniers du Prince

        2017 marque le bicentenaire de la création du corps des carabiniers du Prince. Plusieurs manifestations ponctueront les mois à venir, notamment le concert du bicentenaire, le vendredi 10 mars, à l’Auditorium Rainier III.

        Créé le 8 décembre 1817 par le futur Prince Honoré V (1819-1841), alors Prince héréditaire et administrateur de la principauté au nom de son père Prince Honoré IV (1814-1819), les carabiniers se voient initialement confier un rôle de police à Menton. Satisfait des services rendus par le corps, notamment de sa fidélité lors de l’insurrection mentonnaise de 1821, le Prince Honoré V ordonne que celui-ci assure sa garde personnelle et celle du Palais. Les carabiniers remplacent dans cette fonction, en 1822, les canotiers de la garde de Son Altesse Sérénissime.

         En 1870, les carabiniers et gardes d’honneur français qui font partie de la « réserve » sont rappelés pour la guerre franco-prussienne. Des soldats de nationalités diverses, provenant de l’armée pontificale, dissoute la même année du fait de la disparition des États de l’Église, viennent renforcer l’effectif d’une force qui prend le nom de « Compagnie des Gardes ».

        En 1904, le Prince Albert Ier (1889-1922) crée l’actuelle « Compagnie des Carabiniers du Prince » dont la mission est de se substituer au service fait par la Compagnie des Gardes. Lors du premier conflit mondial, la quasi-totalité des carabiniers sont mobilisés. Huit perdent la vie.

        Le Prince Rainier III  (1949-2005)  modernise la Compagnie des Carabiniers,  en fondant,  dès 1952,  plusieurs  cellules : peloton motocycliste, fanfare, secouristes, plongeurs, ou encore chauffeurs.

        Aujourd’hui au service de S.A.S. le Prince Albert II et de Sa famille, la Compagnie des Carabiniers du Prince est le plus ancien corps militaire existant dans la principauté de Monaco.  Perpétuant ses missions et ses traditions, comme la fête de la Saint-Sébastien chaque 20 janvier, la compagnie demeure attachée à sa devise : « HONNEUR, FIDELITE, DEVOUEMENT ».

        Retrouvez l’historique des troupes de la principauté de Monaco dans le Journal de Monaco n° 3.681 du vendredi 19 juillet 1928.