icon-summary icon-grid list icon-caret-left icon-caret-right icon-preview icon-tooltip icon-download icon-view icon-arrow_left icon-arrow_right icon-cancel icon-search icon-file logo-JDM--large image-logo-gppm icon-categories icon-date icon-order icon-themes icon-cog icon-print icon-list-thumbnails icon-thumbnails

Arrêté Ministériel n° 2015-75 du 4 février 2015 fixant le taux horaire de l’allocation d’aide publique pour privation partielle d’emploi et les plafonds mensuels de ressources pour en bénéficier

  • N° journal 8212
  • Date de publication 13/02/2015
  • Qualité 98.05%
  • N° de page 363
Nous, Ministre d’Etat de la Principauté,
Vu la loi n° 871 du 17 juillet 1969 instituant des allocations d’aide publique en faveur des travailleurs privés momentanément et involontairement d’emploi, modifiée ;
Vu l’ordonnance souveraine n° 4.409 du 21 février 1970 portant application de la loi n° 871 du 17 juillet 1969, modifiée ;
Vu l’arrêté ministériel n° 2014-105 du 21 février 2014 fixant le taux horaire de l’allocation d’aide publique pour privation partielle d’emploi et les plafonds mensuels de ressources pour en bénéficier ;
Vu la délibération du Conseil de Gouvernement en date du 21 janvier 2015 ;
Arrêtons :
Article Premier.
Le taux de l’allocation d’aide publique pour privation partielle d’emploi est fixé à 7,74 € pour les entreprises dont l’effectif ne dépasse pas 250 salariés et à 7,23 € pour les entreprises dont l’effectif est supérieur à 250 salariés.
Art. 2.
Les plafonds mensuels de ressources pour bénéficier de l’allocation pour privation partielle d’emploi sont fixés comme suit :
- travailleurs seuls (minimum garanti x 500) : 1.760,00 €
- travailleurs avec une ou deux personnes à charge (minimum garanti x 550) : 1.936,00 €
- travailleurs avec trois personnes ou plus à charge (minimum garanti x 600) : 2.112,00 €
Art. 3.
L’arrêté ministériel n° 2014-105 du 21 février 2014, susvisé, est abrogé.
Art. 4.
Le Conseiller de Gouvernement pour les Finances et l’Economie et le Conseiller de Gouvernement pour les Affaires Sociales et la Santé sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté.
Fait à Monaco, en l’Hôtel du Gouvernement, le quatre février deux mille quinze.


Le Ministre d’Etat,
M. ROGER.
Imprimer l'article
Article précédent Retour au sommaire Article suivant

Tous droits reservés Monaco 2016
Version 2017.10.16.10.1